Pages Pratiques   EQUATEUR

  

Aout 2009 et déc/janv 2010

 

TABLEAU DES BIVOUACS         EQUATEUR__BIVOUACS_2009

 

Change : 1 € = 1,45 us$ (dollars américain), la monnaie du pays (1,40 avec la commission bancaire). Distributeurs automatiques un peu partout.

Distributeurs HSBC : Aucun en Equateur.

 

Douane : 1ere entrée à Macara, 2ème à Namballe, 3 mois pour le véhicule et les passagers. Avoir 1 ou 2 photocopie des passeports, carte grise, permis de conduire, sinon galère assurée. Rien à payer. Une heure pour les formalités car il a fallut réveiller le douanier (à 10 h) et ensuite il n'y comprenait rien.

Au retour des "vacances" en France à l'aéroport de Guayaquil, contrôles des bagages aux rayons X à l'arrivée (comme à Buenos Aires), mais les douaniers, compréhensifs, nous laissent passer  avec nos pièces détachées mécaniques sans nous taxer.

Pour la sortie à Tulcan, besoin des photocopies du passeport et de la page du visa.

 

Diesel : 1,04 us$/galon (3.8 l). Choisir du gasoil "filtrado" car certaines fois il y a beaucoup de dépôt.

 

Assurance : nous n'en avions pas.

 

Police : Des flics le long des routes, mais peu ou pas de contrôle. Aucun problème.

 

Sécurité : Comme au Pérou, bivouacs sécurisés dans les villes, aucun problème dans les villages ou les campagnes. Dans les villes,  nous fermons les portes du  véhicule à clé lorsque nous travaillons sur les ordi. Lorsque nous allons en ville avec notre véhicule, nous essayons de stationner dans les parking gardés pour éviter la fauche.

 

Internet : Nombreux cybers, nous captons très souvent du wifi non protégé grâce à notre antenne.

 

Wifi spots avec notre super antenne (pour les bivouacs, voir tableau des bivouacs) : Guayaquil : Av 12SE (Malecon) y calle 9 a NE (Loja) S 2°11 133  W 79°52 636. Puerto lopez , plage S 01°33 377 W80°48 730. Riobamba : wifi public en centre ville. Quito au bivouac.

 

Mécanique : A Guayaquil : changement des rotules avant, des freins arrières, du radiateur (probablement bouffé par le sel d'Uyuni en Bolivie) et retouche bas de caisse rayé dans un mauvais chemin.

 

Météo : Aout : Puerto Lopez ; temps couvert, temp. agréable, mer à 24°. Ciel bleu en montagne.

 

En décembre, sur la route des Andes, température moyenne de 20 à25° a cause de l'altitude. A part 2 ou 3 jours de pluies continues, souvent ciel bleu le matin ; l'après-midi, passages nuageux avec quelques fois une averse.

Janvier : Quito, beau temps, 25° alt : 2850 m. Galápagos, temps mitigé, ciel bleu, passages nuageux menaçants, averse, 25 / 30°. Otavalo : beau temps avec passages nuageux, 25°, alt : 2600 m.

 

Routes : en bon état en général, quelques tronçons payants.

 

Infos diverses :  

 

De Macara ( frontière Pérou) à  Machala : goudron pourri.

 

Guayaquil : supermarché : S 2°07 633  W 79°54 364.

 

Puerto Lopez : en face du port au café Balenas, échange de livres, wifi (demander), bonnes pizzas. Un peu plus loin, la cabane rouge, un peu paillarde de Winston Churchill, un gars sympa qui vous emmène voir les baleines, pêcher, nager (environ 4 heures en mer) pour 20 us$. Des sauts de baleines comme vous n'en avez jamais vu !

 

De Namballe (Pérou) à Vilcabamba, piste pourrie surtout par temps de pluie ( voir descriptif dans page pratique Pérou).

 

Parc du Chimborazo : ( si possible avoir fait 1 ou 2 étapes autour de 4000 m pour éviter le soroche. Entrée à 4380 m d'altitude sur la route de Riobamba à Guaranda au S 01°29 843  W 78°52 480, 10 us$/per. Reste 8 kms pour arriver au parking du premier refuge à 4850 m (accessible à tous véhicules). Le mieux est d'y passer la nuit car le chimborazo se découvre plutôt en fin de journée et le matin avant 9 heures.

 

Laguna Quilotoa : 3870 m, entrée : 2 us$/per. Accessible depuis Latacunga (87 kms) et Zumbahua par une route partiellement asphaltée (accessible à tous véhicules) S00°51 994  W78°54 978. Très beau lac de cratère. Pareil, y passer la nuit, ciel plutôt dégagé le matin.

 

Parc du Cotopaxi : (contrairement à ce que dit le Routard, accessible sans guide). Accessible à tous véhicules. Accès à 3160 m d'altitude à environ 25 kms de Latacunga en direction de Quito au S 00°41 952  W 078°35 382, entrée du parc 6 kilomètres plus loin, 10 us$/per. Arrêt intéressant au Centre d'interprétation S 00°38 578  W 078°29 748, et possibilité d'acheter le plan du parc (1 us$) au kiosque d'à côté. Bivouac au camping (gratuit) ou comme nous sur le parking de la laguna Limpiopungo (3870 m) S 00°36 868  W 078°28 426.  Reste 10 kms pour rejoindre le parking (4630 m) au pied du volcan. Accessible à tous véhicule puissant 4x2 (ça grimpe sec) par temps sec. En cas de pluie ou neige, ça risque de patiner. Encore une petite heure de marche pour rejoindre le refuge à 4850 m.

 

Pour le retour, possibilité de sortir par la Porte Nord. Depuis le sommet, redescendre 7 kms, prendre la direction de l'hôtel Tambopaxi, puis Machachi (2950 m au S 00°30 698  W 078°33 842. (Sommet / Machachi : 35 kms). Piste caillouteuse, quelques mauvais passages, puis route empierrée, nécessite une bonne garde au sol.

 

Pour ceux qui voudraient rentrer par la porte Nord, aller au point indiqué de Machachi (pas facile à trouver dans ce sens) et suivre les panneaux Tambopaxi.

 

Quito : parking "la Carabelas" tranquille pour bivouaquer (eau, WC, élect) ou pour laisser le véhicule pendant un voyage aux Galápagos ou en France. Prix : 4 us$/nuit ou 40 us$/mois; angle Pedro de Almagro et la Pinta S 00°12 009  W 078°29 218. Supermarché Maxi à 5 mn à pied : sortir du parking sur la droite, carrefour La Nina y Yanez Pinzon.

 

Pour aller dans le centre historique, aller sur l'Av 6 de décembre, et prendre le Métrobus rouge (stations vertes au milieu des voies de circulation) jusqu'à La Marin (terminus). Pour aller à la vierge sur la colline, "El Panecillo", taxi 3 us$ ou bus (bleu) qui affiche Panecillo, à prendre dans une rue au dessus du centre historique, retour idem.

 

Pour aller au téléphérique : bus bleu sur la Cristobal Colon. A 100 m de l'arrêt, navette gratuite jusqu'au téléphérique ou 20 mn à pied si tôt le matin. Pour le retour, le bus bleu se prend juste en face (avant le tunnel). Ouverture du téléphérique à 8 heures, 8 us$ (4 pour les retraités). Grosse queue dans la journée. Environ 2 h 30 à pied pour le volcan Rucu Pichincha, 4680 m, fin raide. Le sommet principal, le Guagua Pichincha, 4800 m n'est pas accessible par cette voie.

 

Galápagos : Nous avons réservé à Quito chez Palmar Voyages, Alemania N31-77 y Av Mariana de Jésus (ils parlent français). 5 jour 4 nuits sur un bateau de 8 cabines doubles (lits superposés, bonjour la lune de miel). Prix par personne : vol A/R , 415 us$ payable par carte, séjour (en promo paraît-il), 690 us$ payable en cash. Entrée du parc : 100 us$. Le bateau "Angélique" est assez moyen, vielle coque hollandaise très ronde de 1895, le bateau roule (roulis) beaucoup, le moteur est assez bruyant, difficile de dormir la nuit, bouffe assez moyenne, eau chaude en boisson, espace restreint. Tour assez complet et interressant.

 

De Mitad del Mondo à Otavalo : en continuant vers le nord, sans redescendre vers Quito, à condition ne pas être pressé. Piste de montagne magnifique de 80 km, entre 1600 et 3200 m, déserte, pentue, qui passe au milieu, de mines, de cactus, au fond de canyons…Accessible à tous véhicules.

 

Partir vers S0°00 270 W78°27 246, puis 0°00 484 W78°26 705, traversée d'un rio N0° 05 282 W 078°25 664, village de Perucho, jonction avec goudron N0°06 347 W078°25 341, village de San José de Minas au N0°10 391 W78°24 638, ensuite route pavée pour Otavalo S0°14 600 W078°15 596.

 

Laguna Cuicocha : Départ du sentier sur la droite du mirador du centre d'interprétation. Tour complet 3h30 / 4h, environ 10 km, très belles vues. Après environ 8 km, le sentier rejoint la piste d'ou on ne voit plus rien, si ce n'est la poussière des 4x4. S'il y a un fainéant dans l'équipe, demandez lui d'aller vous chercher à la fin du sentier. (Prendre la bonne piste à droite juste à l'entrée du parc et rouler 2 /3 km jusqu'à une villa et un chantier clos par une longue clôture tubulaire de 3 m de haut et grillage galva.