Accueil

Véhicule Pays Visités Africacy Pages Pratiques Shipping Liens Nous Contacter Rechercher  
 
 

                                                                Page pratique IRAN PAKISTAN

 

IRAN      Tableau  des BIVOUACS en bas de page

Entrée le  18  octobre 2017 par le port de Bandar Abbas - aucune fouille. Voir page Shipping.

Visas : Nous avions demandé nos N° d'autorisation par internet depuis la France chez :   Perse voyages  info@persevoyages.fr  39 € / personne

Nous demandons les visas à Dubaî : Consulat d'Iran à Jumeira    N 25.22725  E 55.26605. Ouvert de 8 à 12h, Pour les hommes : se présenter pantalon long ; pour les femmes : jupe longue ou pantalon long, bras couverts et foulard. Comme nous sommes déjà enregistrés, rien à remplir, pas de photos à fournir, juste fournir les N° d'autorisation et payer (en cash) 250 dirham / pers au caissier. Les visas sont prêt le lendemain matin dès 8 h. Simple non !!!!

Sortie le 25 octobre par la douane Minjaveh ou Miriavah (Zahedan). C'est Hamid qui nous escorte de Zahedan à la frontière. Environ 1h30 de formalités, mais c'est Hamid qui s'occupe de tout - rien à payer - pas de fouille.

Assurance auto : notre carte verte est valable en Iran

Change : dans bureaux de change    1 € = 47 300 rials    100 000 rials =  2,10 €

                Retrait ATM Hsbc :   pas d'ATM internationaux en Iran

Langues : Voir PP Iran

Police :   Voir PP (Page Pratique) Iran

Routes En bon état généralement, souvent à 4 voies....mais les iraniens conduisent toujours comme des pieds ! Beaucoup de flics avec les jumelles et voir le nombre d'automobilistes arrêtés, les PV pleuvent !

Diesel : Un des plus mauvais du monde (beaucoup de soufre), nous avons donc fait un gros plein à Dubaï (5 fois plus cher, mais bien meilleur pour nos moteurs modernes !)

Gaz :  Voir PP Iran. Facile de faire remplir les bouteilles le long des routes.

Eau Voir PP Iran

Supermarchés : Voir PP Iran.

Prix : Voir PP Iran

Internet : Achat carte SIM, pas acheté de carte cette fois, internet à I' TTIC Hôtel de Zahedan.

Sécurité : Aucun problème. Certains iraniens nous recommandent de ne pas faire de bivouacs sauvages dans des coins sombres et retirés proche des grandes villes. 

Population au Sistan Balouchistan (Est iranien) : Baloutches

A Zahedan  et dans la région : Hamid des services touristique du Sistan Balouchistan, qui parle couramment anglais, est presque incontournable : emplacement bivouac, change, visites, achats divers et tous problèmes de la vie quotidienne des voyageurs...et gratuitement bien entendu.

N'hésitez pas à le contacter au 00 98 93 93 71 89 73 abdulhamid863@yahoo.com

Panne mécanique : Au départ de Zahedan, le voyant moteur clignote - A ma demande, Hamid nous trouve un garage poids lourd (mécanique sur le trottoir) - ici pas de garage Mercédès - changement du filtre gasoil, aucun résultat - un technicien arrive avec la valise OBD et nous dépanne...mais de quelle panne ???

Climat : En octobre, chaude dans le sud  38° / 30°,  30° / 18° dans les montagnes

Infos diverses : Transports terrestres, villes, visites.................

A voir : la citadelle de Bam, mais encore en cours de reconstruction. Le bazar de Zahedan.  

 

PAKISTAN  

Entrée le 25 octobre 2017 par la douane de Taftan. Les bâtiments des douanes / police ne sont pas reluisants (ni les abords d'ailleurs), mais tout le monde est très sympa. Formalités un peu disparates, mais facilitées par le personnel très prévenant. On nous accompagne à chaque étape, on nous fait passer les premiers et on nous offre sans arrêt des chaises durant l'attente.

Compter 2 heures de formalités - pas de fouille, rien à payer.

 

Visas : Demandés à Paris par l'intermédiaire de VSI à Gennevilliers  www.vsi-visa.com

Nous avons fourni une lettre de recommandation fournie par : Kamal  Hussain.  Coût : 55 € / pers.

Snowland Treks and Tours

Clifton Bridge Road     SKARDU  16100 PAKISTAN

Tel :      (+92) 3465181283

Email : snowlandtours@gmail.com  ou   info@snowland.com.pk

URL :   www.snowland.com.pk      Skype:  snowlandtours

Coût des visas : 84 € / pers + 41 € * pour frais d'agence. (*pour une demande en urgence)

 

Sortie :  le 6 nov 2017, douane de Wagah (30 km de Lahore). Quelques contrôles avant la douane. Douane / police au même endroit dans un grand bâtiment à l'intérieur d'une cours à gauche de la route. Peu de monde, une 1/2 h.

 

Assurance : rien de prévu, aucun voyageur n'en prend.

Change : Zahedan :         1 € = 113 Rupee (roupie)      100 Rps = 0,88 €

                Quetta (hôtel)   1 € = 110 Rps

                ATM :               1 € = 111 Rps

Horaires / congés : Plus 3 h en été et 4 h en hiver. Week-end : du vendredi midi au dimanche soir.

Langues : Ourdou, Penjabi et Anglais par de nombreuses personnes dans les villes (étudiants commerçants, hôteliers, police...)

Police : on circule avec une escorte policière jusqu'a Sukkur.

Fonctionnement escorte : c'est la police qui choisi le bivouac - cours d'hôtel, cours police (lieux discrets et toujours clos). Par mesure de sécurité, impossible de mettre le nez dehors, sauf pour faire une ou deux courses rapidement et accompagné du flic armé.

L'escorte est généralement composée d'un pick-up avec chauffeur et policiers / militaires armés, qui nous précède. Le départ de se fait entre 8h et 9h. Les changements d'escorte se font tous les 50 ou 100 km - on attend entre 10 et 15 mn  le temps que ça s'organise. Vitesse : entre 60 et 100 km/h selon l'état de la voiture, l'état de la route et  l'âge du conducteur. Arrêt courses ou carburant sur demande. En général, pas d'arrêt repas.

Etape 0 : Mercredi - Frontière - nous bivouaquons dans la cours de la police

Etape 1 : Jeudi -Taftan (frontière) / Dalbadin environ 300 km, nous sommes seuls - bivouac dans la cours de l'hôtel/restaurant  Al Dawood.

 Avec les check points (une bonne dizaine), les arrêts thé et les changements d'escorte (environ 8) , on ne peut guère faire plus de 300 km / jour. Aux check points, on rempli nous même le cahier des militaires (nom, N° passeport, N° visa, date...) pour que ça aille plus vite. Aux arrêts, nous sommes invités à boire le thé. En général ils sont tous contents qu'on les prenne en photos.

Etape 2 : Vendredi - Dalbandin / Quetta environ 300 km, nous sommes seuls - les policiers nous demandent où nous voulons bivouaquer - nous demandons le Bloom Star Hôtel - en fait presque tous les voyageurs demandent cet hôtel.

Les escortes sont mieux organisées et s'enchainent plus rapidement (15 escortes sur ce trajet) et surtout ils ont imprimé des fiches ré-remplies qu'ils remettent aux check points, mais aujourd'hui on a eu des mous du champignon, ce qui nous a bien retardé.

A Quetta, nous devons faire des formalités, mais comme nous sommes arrivés vendredi après midi, c'est déjà le week-end et nous sommes bloqués jusqu'à lundi au mieux !!!! Impossible de sortir du parking de l'hôtel, c'est l'hôtelier qui fait les courses dont nous avons besoin. 

Lundi matin, l'escorte nous charge dans le pick-up et nous emmène  en ville, au siège du gouvernement du Baloutchistan pour faire le (NOC = No Objection Certificat). Les formalités peuvent durer entre 2 et 4 h et le départ ne peut se faire que le lendemain. Il s'agit en fait

Etape 3 : Mardi - Quetta / Sukkur environ 390 km, nous sommes 6 pers (2 motos, 1 voiture et nous). Les escortes sont lentes et nombreuses, la circulation anarchique. A 18 h il fait nuit, il nous reste encore 100 km à parcourir - les escortes accélèrent - sur la route c'est l'apocalypse - vers 20 h, fin des escortes à l'entrée de Sukkur. Prévoyez un point de chute pour la nuit, car Sukkur est une grande ville à la circulation anarchique et il est très probable que vous arriviez de nuit, comme nous !

Alors que notre escorte nous a planté en pleine nuit à l'entrée de Sukkur, à 700 km avant Lahore, nos amis motards, Julien et Eloïse ont été escorté, contre leur gré, jusqu'à l'entrée de Lahore - comme quoi, il n'y a pas de règle précise.

 

Quelques conseils :

A Zahedan, faire le plein de carburant , car dans la première partie du Pakistan, pas de vraies pompes, justes des bidons au bord de la route - faire aussi le maximum de courses alimentaires et sopalin, lingettes, PQ qu'on ne trouve pas facilement ici..... Aux étapes, nous sommes plutôt confinés et il est difficile de faire les courses  (jusqu'à Sukkur).

Avant d'arriver à Quetta, annoncez à l'escorte à quel endroit vous voulez bivouaquer (on a choisi Bloom Star Hôtel, nous avions besoin du wifi)

A cause des WE (du vendredi midi au dimanche soir) et de l'obligation de faire le NOC à Quetta, arranger vous pour arriver entre le dimanche soir et le mercredi soir pour ne pas rester bloqué 3 jours à Quetta.

Routes : Du meilleur au pire. On roule à gauche.

Les autoroutes sont payantes, 0,40 Rps tous les 50 / 100 km, mais des fois, c'est cadeau. Lorsqu'on est avec l'escorte on ne paie pas. Avant Quetta les autoroutes n'en ont que le nom, mais la circulation est faible. Après Quetta, il s'agit d'une vraie autoroute 2 x 2 voies (aux normes Pakistanaise quand même) fréquentée par de milliers de camions. Les voitures et les mini bus ont le "droit" de doubler en troisième position, même s'il n'y a que 2 voies et aussi sur bas côté !!! Beaucoup d'accidents.

Diesel : 0,79 à 0,87 Rps / L

Gaz : pas eu besoin, mais partout au bord des routes

Eau : aux bivouacs, police, cours d'hôtels etc.

Prix : bon marché, 1 repas de 150 à 300 Rps, 10 bananes : 50 Rps,

Internet : cours d'hôtel

Sécurité : Au Baloutchistan, risques d'attentats importants et bivouacs sécurisé avec escorte armée jusqu'a Sukkur.

Bivouacs : Ensuite, impossible de faire des bivouacs sauvages, la police nous éjecte (mesure de sécurité, pas l'habitude !!!), reste les stations services bruyantes mais surveillées par un garde armé, ou les cours d'hôtel dans les grandes villes.

Population : amicale, très bon accueil, veulent souvent nous rendre service, aiment se faire prendre en photo avec nous.

Climat : Fin octobre, idéal, ciel bleu, temp. jour de 25 à 30° - nuit de 13 à 18°

Divers : jusqu'à Sukkur, escorte, impossible de faire des visites - la ville de Quetta est sous surveillance renforcée. Nous aurions du acheter un guide pour la suite !

Moustiques en soirée dans la vallée de l'Indus